Bariatrie

Espace Chirurgie est synonyme de traitement interdisciplinaire moderne et d'excellence de l'obésité. Nous attachons beaucoup d'importance à effectuer un suivi et prodiguer des conseils personnalisés.

Le surpoids pathologique (obésité) compte parmi les maladies chroniques présentant des risques pour la vie. L’obésité perturbe la qualité de vie, la santé et l’espérance de vie. Il est pratiquement impossible d’obtenir une réduction notable et permanente du poids par le seul changement d’alimentation et l’augmentation de l’activité physique. Nous vous proposons un traitement efficace de votre surpoids ainsi que des comorbidités associées. Pour ce faire, nous avons concentré nos vastes connaissances dans ce domaine et notre longue expérience dans une équipe interdisciplinaire. Vous le constaterez : Une perte de poids importante augmente votre confiance en vous et votre estime de soi. Une porte sur une vie plus saine, plus consciente et plus légère s’ouvre pour vous.

Equipe

Dr Christof Buser
Chirurgie FMH, domaine de spécialité bariatrie
Chirurgie viscérale

Christof Buser a déjà acquis, pendant sa formation de chirurgien généraliste, ses premières expériences en bariatrie, grâce à l’aide apportée en consultation et l’assistance pendant les opérations au Centre de l’obésité du Inselspital de Berne. A l’hôpital cantonal de Bâle Campagne, il a été formé par le Dr Giacinto Basilicata et le Dr Ivo Fischer à la chirurgie bariatrique et métabolique et a été reconnu ensuite par la Société suisse pour les maladies bariatriques et métaboliques (SMOB). En 2017, il est nommé responsable du Centre primaire de bariatrie à l’hôpital cantonal de Bâle Campagne. Mi-2019, il reprend, avec le Dr Andrée Witschi, le cabinet spécialisé en bariatrie du Dr .Jérôme Tschudi. Ce cabinet est en cours d’extension pour devenir un centre interdisciplinaire de l’obésité.

Dr André Witschi
FMH Chirurgie

Pendant sa formation, André Witschi s’est déjà intéressé très tôt à la chirurgie bariatrique et métabolique. Il a accumulé des expériences notamment au centre hospitalier de Bienne, à l’hôpital Tiefenau ainsi qu’au centre de bariatrie de l’hôpital universitaire de Berne. Il a fait ensuite une spécialisation approfondie dans le cadre d’un partenariat en bariatrie à l’hôpital Beau Site de Berne. Il s’est engagé en particulier dans l’étiologie interdisciplinaire et le suivi des patients bariatriques. Il a pu profiter de la longue expérience du Dr Jérôme Tschudi pendant l’année qu’a duré la reprise du cabinet de bariatrie de celui-ci. Des approches modernes du traitement du surpoids avec une étiologie minutieuse et un suivi adapté au sein d’une équipe interdisciplinaire motivée sont particulièrement importants pour lui pour obtenir le meilleur résultat pour ses patients. Il peut maintenant concrétiser cette vision avec le Dr Christof Buser au Centre de bariatrie de la Clinique des Tilleuls.

Critères thérapeutiques

Les caisses maladie sont tenues de prendre en charge l’opération du surpoids si les critères suivants sont remplis :

  • Indice de masse corporelle (IMC) supérieur à 35 kg/m²
  • Traitement conservateur d’au moins 48 mois en tout (régime, sport, conseils en nutrition, traitement médicamenteux, ballon gastrique, etc.) dans les antécédents.
  • Trois mois de réflexion entre le premier contact avec un médecin spécialisé dans le traitement du surpoids et l’opération.

Toutefois, nous proposons aux patients qui ne remplissent pas ces prérequis, des conseils et un traitement étendus. Il n’est pas juste de reporter le traitement parce que vous ne remplissez pas complètement les prérequis de la caisse maladie. Il s’agit d’un conseil en nutrition et du coaching de l’activité physique par nos kinésithérapeutes. En outre, il y a la solution d’un soutien médicamenteux de la perte de poids ou d’un traitement interventionnel. Les méthodes les plus récentes permettent d’implanter un ballon gastrique sous contrôle radiologique sans gastroscopie. Le ballon dégonfle de lui-même par une valve au bout de 16 semaines et il est expulsé ensuite par les voies naturelles. Ceci permet d’économiser le coût des gastroscopies requises (au moins deux) et la sédation, ce qui est moins stressant et moins coûteux pour la personne concernée.

Grâce à des contrôles réguliers, nous obtenons, avec votre coopération, une réussite optimale du traitement. Les chirurgiens en bariatrie, Christof Buser et André Witschi, s’occupent toujours de vous en personne. Et ce, non seulement pendant l’opération et l’hospitalisation, mais aussi au cours des années suivantes.

Nous allons mettre en place pour vous le traitement optimal conforme à l’état des connaissances scientifiques les plus récentes à l’aide des informations recueillies au cours d’entretiens communs, de l’étiologie étendue avant l’opération et d’une réunion de l’équipe interdisciplinaire. Toutes les opérations sont pratiquées avec la technique  » par le trou de la serrure » au moyen de petites incisions. Le rétablissement est ainsi rapide, il y a moins de douleurs et très peu de complications.

Bypass gastrique

Le bypass gastrique est considéré comme un traitement standard inégalé (gold standard) en chirurgie bariatrique. Cette opération entraîne rapidement une sensation de satiété empêchant, au final, l’impossibilité de manger de grosses portions. De plus, elle modifie positivement la sécrétion hormonale de l’appareil digestif, ce qui conduit non seulement à une réduction notable de la sensation de faim mais aussi à une amélioration de la régulation de la glycémie et des lipides dans le sang.

Déroulement de l’opération

Le bypass est posé avec la technique « par le trou de la serrure » mini-invasive. A partir de la portion supérieure de l’estomac, on forme une petite poche gastrique d’un volume de 20 à 30 millilitres et on la sépare du reste de l’estomac.

La nourriture ne passe donc plus dans le reste de l’estomac qui est laissé en place car il continue à assumer d’importantes fonctions, par exemple la production de l’acide gastrique. Cet acide est transporté, via le duodénum, dans l’intestin grêle où il se mélange aux autres sucs digestifs comme la bile et le liquide pancréatique.

Au bout de 75 à 100 centimètres, les sucs digestifs et la bouillie d’aliments convergent et ce mélange quitte la poche gastrique et passe par une deuxième anse de l’intestin grêle de 150 cm de long.

Tube gastrique – Sleeve gastrectomie

La gastrectomie verticale mini-invasive est, au plan technique, légèrement plus simple que le bypass gastrique. C’est la raison pour laquelle c’est l’opération bariatrique la plus pratiquée dans le monde.

Déroulement de l’opération

On forme un tube gastrique le long de la grande courbure de l’estomac. Le diamètre du tube est déterminé à l’aide d’une sonde gastrique afin de garantir la taille idéale pour le passage aisé de la nourriture tout en perdant du poids. Le but est d’obtenir un volume de tube gastrique d’environ 100 millilitres. Le reste de l’estomac est réséqué. Contrairement au bypass gastrique, il n’y a aucune modification de l’intestin grêle.

Ballon gastrique

Si les critères de prise en charge du coût d’une opération bariatrique par la caisse maladie ne sont pas remplis ou si vous préférez un traitement non chirurgical, nous pouvons vous proposer une perte de poids au moyen d’un ballon gastrique. Pour obtenir un résultat sur le long terme, vous recevrez une formation avant la pose et vous serez accompagné pendant et après le traitement. La formation est assurée par le Dr Christof Buser ou le Dr André Witschi ainsi que par notre équipe de conseillers en nutrition.

Déroulement de l’opération

Il suffit d’avaler un ballon vide plié très petit. Sous contrôle radiologique on vérifie que sa position est correcte avant de remplir le ballon avec 550 millilitres de liquide à l’aide d’un tuyau fin. Après avoir revérifié qu’il est bien placé, on retire le tuyau. Le ballon reste 16 semaines dans l’estomac avant de se vider par une valve et d’être ensuite éliminé, via l’intestin, dans les selles.

Programme Elipse

Pas d’opération – Pas d’anesthésie – Pas de gastroscopie

Souvent, les régimes et le sport ne sont pas suffisants.

Votre alimentation est analysée par les experts en conseils nutritionnels après un entretien avec les spécialistes du surpoids, Dr Christof Buser ou Dr André Witschi : un programme nutritionnel individuel est établi pour optimiser la réduction de poids pendant les 6 mois suivants. Nous posons ensuite le ballon et nous assurons un suivi étroit pendant la première semaine. 

Le service de conseils en nutrition procède à des contrôles réguliers pendant toute la durée du programme Elipse. De plus, grâce à la balance Elipse et à l’appli Elipse, vous avez toujours un aperçu des progrès réalisés. Les pertes de poids moyennes pouvant être attendues sont de 10 à 15 kg.

Le fait que vous bénéficiez encore d’un suivi même après le vidage du ballon permet de minimiser une nouvelle prise de poids. De plus, il est également possible d’optimiser davantage la perte de poids par un soutien médicamenteux.

Opérations de transformation

Une autre adaptation chirurgicale peut être indiquée en cas de perte de poids insuffisante, de nouvelle prise de poids ou de la persistance des maladies associées. Mais cette opération n’entre en ligne de compte que si l’optimisation de l’alimentation et de l’activité physique n’ont pas donné les résultats escomptés. Les opérations de transformation sont techniquement plus complexes et le risque est un peu plus élevé. Nous pratiquons ces opérations à l’hôpital Beau Site de Berne où nous disposons, si nécessaire, d’un service de soins intensifs.

Buts de l’opération

Bien que la perte de poids soit la valeur la plus facile à mesurer et, à n’en pas douter, un aspect important du traitement, Le principal n’est pas impérativement la perte de poids, mesurée aux kilos perdus, mais l’amélioration de votre santé grâce à la disparition ou à l’amélioration des maladies associées, l’amélioration de votre qualité de vie et de votre espérance de vie. Chez les patients souffrant de nombreuses pathologies associées, une opération peut permettre une réduction notable du nombre de médicaments à prendre chaque jour.

L’opération peut apporter une guérison ou du moins une amélioration notable des pathologies liées au surpoids ci-dessous :

  • Diabète sucré de type II
  • Hypertension artérielle
  • Taux élevé de cholestérol et de lipides dans le sang
  • Douleurs articulaires, en particulier à la colonne vertébrale, aux hanches, aux genoux et aux pieds
  • Reflux, remontées acides
  • Syndrome d’apnées obstructives du sommeil
  • Ronflements
  • Absence d’estime de soi
  • Angoisses
  • Dépression
  • Incapacité à procréer (chez l’homme et chez la femme)
  • Troubles de l’érection
  • Syndrome des ovaires polykystiques (Spok)
  • Essoufflement à l’effort (dyspnée d’effort)

En outre, les risques peuvent être réduits pour l’apparition des pathologies ci-dessous :

    null

  • Infarctus du myocarde
  • AVC
  • Défaillances cardiaques
  • Problèmes de vascularisation dus à l’obstruction des vaisseaux
  • Cancers (gros intestin, utérus, ovaires, oesophage, pancréas, foie, vésicule biliaire, thyroïde, sein, leucémie, reins, etc.)
  • Varices
  • Problèmes articulaires (mise en place d’une prothèse articulaire)

Avant l’opération

Entretien informatif

Lors de l’entretien informatif, nous abordons avec vous les différentes questions concernant le traitement de votre surpoids et vous exposons les différentes options thérapeutiques conservatrices et chirurgicales. En outre, nous vous informons sur les conditions à remplir pour que le coût du traitement soit pris en charge par votre caisse maladie. Si, de votre côté, vous êtes ensuite toujours intéressé par un traitement, nous vous faisons parvenir un questionnaire détaillé et fixons un rendez-vous pour l’entretien de clarification approfondie.

Entretien de clarification

Le deuxième entretien nous sert à en savoir un peu plus sur vous et votre histoire. Pour que nous puissions nous faire une idée complète, nous avons demandé à votre médecin traitant, avec votre accord, les rapports médicaux vous concernant. Nous parlons également ensemble du questionnaire que vous avez rempli. Toutes ces informations nous permettent de décider des clarifications et conseils supplémentaires encore nécessaires avant une opération.

Tous nos patients ont besoin de :

• Check-up chez leur médecin traitant avec analyse biologique complète et électrocardiogramme (ECG)
• Gastroscopie
• Echographie de l’abdomen
• Conseils en nutrition
• Evaluation psychologique

Ces clarifications et conseils sont organisés, pour vous, par Espace Chirurgie.

Entretien sur les résultats et planification de l’opération

Une fois que tout a été clarifié, nous discutons des résultats au sein de l’équipe puis nous en parlons avec vous en consultation. S’il n’y a rien de particulier qui, du point de vue médical, s’oppose à une intervention, nous pouvons planifier l’opération ensemble et fixer une date pour l’intervention.

Hospitalisation

Le matin de l’opération, vous arrivez à jeun à la clinique sans avoir pris de petit déjeuner. L’intervention dure entre 60 et 90 minutes, elle est pratiquée par le Dr Buser et le Dr Witschi.

Après l’opération, nous parlons immédiatement vos proches du déroulement de l’intervention, à moins que vous ne vous y opposiez expressément. Après une phase de surveillance, vous revenez dans votre chambre. Nous attachons une grande importance à ce que vous vous leviez dès le jour de l’opération et que vous fassiez quelques pas.

Pendant les trois à quatre jours suivants, le personnel soignant, le conseiller en nutrition et le kinésithérapeute s’occupent de vous. Il va de soi que le chirurgien vous rendra visite tous les jours et même le week-end, nous vous garantissons qu’un chirurgien d’Espace Chirurgie viendra vous voir.

Contrôles de vérification

En tant que patient ayant eu une opération bariatrique, vous vous engagez à faire les contrôles de suivi pendant les cinq premières années après l’intervention dans un centre agréé par la SMOB (Swiss Society for the Study of Morbid Obesity and Metabolic Disorders).

Afin de garantir le meilleur résultat et la satisfaction des patients, les contrôles seront effectués personnellement par le Dr Witschi ou le Dr Buser pendant les cinq premières années. En parallèle et en cas de besoin, des contrôles ont lieu chez le conseiller en nutrition. A l’issue de cette période de cinq ans, vous pouvez faire un contrôle annuel chez votre médecin traitant.

Allurion – Programme Elipse

Vous utilisez un navigateur obsolète. Veuillez le mettre à jour pour pouvoir afficher correctement la page : https://browsehappy.com/;